Accueil

Groupe phare de la scène Reggae française, KAYANS – Kaya N’ Soul – perpétue la tradition du « Roots » Jamaïcain, en distillant un Reggae originel, empreint de spiritualité, d’émotion et d’espoir; un Reggae chaleureux, à l’ancienne, un rien anachronique et intemporel.

Né le 20 Février 1970, à Bouaké (Côte d’Ivoire), d’une mère Guadeloupéenne et d’un père Martiniquais, Jimaï , de son vrai nom Jean-Michel IVANES , est le chanteur et leader de la formation Rémoise depuis sa création en décembre 1993.

Influencé, dés son plus jeune âge, par sa grand-mère maternelle, célèbre organiste antillaise dans les années 60-70 et par sa mère également pianiste à ses heures mais surtout mélomane, Jimaï fait ses premières armes au début des années 90, en temps que batteur puis bassiste du groupe de Reggae « ORACLE » , à Reims (51).Trois ans plus tard, il forme le groupe KAYANS avec des amis partageant la même passion pour le reggae. Il en devient le chanteur et franchit une nouvelle étape musicale en interprétant dorénavant ses propres compositions, en français, anglais et créole.

Les KAYANS autoproduisent en 1997, leur premier cd 4 titres « Livin in hope » et, de retour de leur tournée au Bénin en 2000, enregistrent leur véritable premier album, coproduit par Michel Jovanovic (MEDIACOM) , intitulé « Perds la raison » et comportant 13 titres, dont une reprise très appréciée du célèbre « I shot the sheriff » de Bob Marley , en français.

Des cafés-concerts aux plus prestigieuses salles de l’hexagone (Zénith de Paris, Elysée Montmartre, Aéronef, Krakatoa, Transbordeur, Nikaïa, Exo7, La Laiterie …) , les KAYANS s’attachent depuis quinze ans, à se perfectionner et à mûrir au contact de la scène nationale et internationale (Bilbao en novembre 2006, Festival de Safi au Maroc en Juillet 2006, tournée au Bénin en 2000 …).

Durant ces années, KAYANS a aussi assuré la première partie des plus grands artistes de Reggae : The Wailers, Israël Vibration, Culture, Third World, LKJ, Gladiators, Alpha Blondy…

Depuis 1998, la rencontre avec Albert GRIFFITHS des GLADIATORS marque le début d’une longue collaboration entre les deux groupes: les KAYANS sont invités à se produire en première partie de tous les concerts de la légendaire formation Jamaïcaine, durant leurs tournées françaises de 1998, 1999 et 2002.

Conscients de l’opportunité qui s’offre à eux, de la confiance que leur voue Mr Albert Griffiths et des attentes de MEDIACOM , les KAYANS mettent à profit le temps qui leur est imparti pour faire vibrer les foules dès les premières notes. Ils donnent le meilleur d’eux-mêmes et rencontrent un succès grandissant auprès d’un public de plus en plus large et varié.

L’assurance avec laquelle ils distillent leur musique aux influences afro caribéennes et leur aisance à communiquer avec le public, font des KAYANS, les dignes représentants du Reggae Roots Jamaïcain sur la scène française aujourd’hui.

C’est d’ailleurs à Kingston, en Jamaïque, qu’ils ont enregistré leur dernier album sorti en Avril 2006 , fruit d’une nouvelle expérience musicale entre les deux groupes :

«  ZION  » KAYANS MEETS GLADIATORS (Kayans/Booster/Atoll).

Kayans Reggae Soutien
Airbnb, Apple, Boursorama, Cetelem, Chronopost, Darty, Direct Energie, Engie, Fedex, FNAC, Go Voyages, La Poste, La Redoute, Macif, PayPal, Sofinco